•  

    • La panthère aime boire tous les jours, mais elle n'a pas besoin de beaucoup d'eau lorsque la chasse est bonne.
    • La panthère manifeste un goût particulier pour la viande de chien. Beaucoup ont été capturés sur les vérandas des maisons.
    • On a cru longtemps que les panthères noires appartenaient à une espèce différente, mais, il n'en n'est rien. Les rosettes des tâches sont toujours visibles sous le pelage noir.
    • Les panthères sont très douées pour retrouver leur chemin ; un groupe capturé dans la banlieue de Nairobi et transféré dans le Parc National de Tsavo, à 320 km de là, fut retrouvé à Nairobi quelques semaines plus tard.
    • Les panthères sont tellement habiles à se cacher sous couvert minimal, par exemple sur une pente rocheuse, qu'elles sont beaucoup plus difficiles à pister que les lions et les tigres.

    1 commentaire
  •  Admirée par l'homme depuis toujours, la panthère est chassée pour la beauté de sa fourrure. On estime qu'au début des années 60, 50 000 panthères étaient tuées chaque année en Afrique Orientale. Aujourd'hui, l'espèce est protégée mais elle est toujours chassée par les braconniers. Poussée par la faim, la panthère peut être amenée à tuer du bétail, toutefois les villageois admettent qu'elle peut avoir son utilité ; elle empêche la prolifération des babouins et des potamochères qui détruisent les cultures. Là, où les panthères ont été exterminées, ces herbivores ont proliféré et causé des dégâts.

     


    votre commentaire
  •  

    • L'aire de répartition du puma est la plus vaste de tous les mammifères dans le Nouveau Monde, l'homme mis à part.
    • La taille des pumas est très variable selon leur situation géographique. Les plus petits vivent sous les tropiques.
    • Le bond du puma est si puissant qu'il peut atteindre sa victime sur 6 mètres.

     


    1 commentaire
  •  

    • a) Les yeux

          Les chats ne voient pas dans une totale obscurité, mais ils sont capables d'utiliser la moindre lueur. En plein midi, l'iris de l'œil tamise la lumière au maximum et la pupille se réduit à une fente. Dans l'obscurité, la pupille se dilate et forme un cercle plein. C'est le " tapetum ", une couche de cellules située derrière la rétine qui provoque la réverbération de la lumière dans l'obscurité.

     

         Comme d'autres carnivores, les chats ont un regard dont la portée permet d'évaluer à distance une proie ou un ennemi.

       
      • b) Le nez

     

         Pour le chat domestique, le nez est beaucoup moins utile que pour le chat sauvage. Le nez sert pour sentir la nourriture et pour les activités sociales et sexuelles.

       
      • c) les oreilles

     

         Les oreilles du chat pointent en avant quand il joue et quand il est content. Elles pointent en arrière quand il est agressif. Elles s'aplatissent quand il est au combat. Le chat à une très bonne ouïe, il saisit des sons de deux octaves que l'oreille humaine n'entend pas.

       
      • d) Les moustaches

     

         Les moustaches du chat son très importantes, si on les coupe, le chat peut mourir. C'est un moyen sensoriel de détection.

       
      • e) la gueule

     

         Un chat peut perdre l'usage de n'importe quel membre, il peut survivre, mais s'il perd celui de la gueule, alors il mourra car il ne peut plus se battre et se nourrir. La langue est rugueuse comme du papier de verre, elle lui sert à goûter.

       
      • f) les pattes

     

         Les coussinets du chat son très sensibles. Les griffent servent à creuser, à s'agripper aux arbres, à vous, aux rideaux…

       
      • g) la queue

     

         La queue est un instrument météorologique capable d'indiquer le sens du vent et la température. Les mouvements de la queue accompagne tout état d'excitation, d'origine sexuel amical.

       
      • h) la fourrure et la peau

     

         La fourrure et la peau est une isolation contre le froid et les morsures.


    2 commentaires
  • Le chat sacré de Birmanie a le corps allongé et bas, posé sur des pattes courtes et robustes, et une queue de longueur moyenne. La tête est large et solidement bâtie, avec des joues pleines et un léger méplat au-dessus des oreilles. En Amérique, il faut que le nez soit romain de longueur moyenne avec les narines placées très bas. Le pelage de ce séduisant animal est long, avec toupet très fourni et une queue touffue. La toison est soyeuse et légèrement ondoyante sur le ventre. La particularité la plus notable est naturellement la griffe gantée de blanc.

       

    votre commentaire